Cordon de péage autour de New York: «On n’est pas là», estime Plante

Montréal n’est pas encore prête à imiter New York qui implantera en 2021 un système de péage autour de son centre-ville afin de financer son transport collectif, estime la mairesse Valérie Plante.

L’État de New York a confirmé lundi en adoptant son budget qu’il implanterait un cordon autour d’une importante partie de Manhattan afin de financer la réfection du réseau de métro. «On n’est pas là du tout», a réagi la mairesse Valérie Plante.

La Communauté métropolitaine de Montréal recommande de mettre en place un tel système de péage, mais seulement à partir de 2024, le temps d’améliorer l’offre de transport collectif. En attendant, la mairesse a indiqué que la CMM travaillait plutôt à court terme à élargir la taxe sur les immatriculations afin d’augmenter le financement du transport collectif.

Les automobilistes de la région de Montréal paient 30 $ sur leurs immatriculations pour financer le transport collectif, mais ceux de l’île doivent versent également une surtaxe de 45 $. La CMM envisage d’étendre à toute la région cette surtaxe, ce qui ferait passer la contribution à 70 $ pour tous. «Le financement ne répond pas aux besoins. Je ne parle même pas du développement du transport collectif, mais juste de l’exploitation», a dit Mme Plante.

La mairesse a par ailleurs salué le «courage» de la Ville de New York pour la mise en place de ce cordon, à l’instar de villes comme Londres et Stockholm. Elle estime que le Québec devra davantage s’engager en faveur du transport collectif. «Présentement, le Québec est à l’inverse de la tendance mondiale et canadienne. On investit davantage dans le système routier que le transport collectif», a-t-elle déploré.

Contenu similaire