Deux fois plus de plaintes sur les chaussées glacées

Le nombre de plaintes des Montréalais pour les trottoirs et les rues mal déglacés cet hiver a plus que doublé par rapport à l’an dernier.

Entre novembre 2018 et mars 2019, le 311, service centralisé d’informations et de plaintes de la Ville, a reçu 12 870 signalements à propos de chaussées ou de trottoirs glissants, révèlent les données analysées par notre Bureau d’enquête.

C’est presque autant de plaintes que les deux hivers précédents combinés.

En 2016-2017, la Ville avait reçu 6834 appels pour cette raison, et en 2017-2018, elle avait reçu 6161 signalements.

Neige, pluie, verglas…

Selon les données du 311, l’hiver a été particulièrement difficile pour les piétons. Plus de 60 % des plaintes concernent spécifiquement les trottoirs.

Les épisodes de verglas et de pluie suivis de températures très froides ont d’ailleurs causé des maux de tête à l’administration municipale.

Fin janvier, la mairesse Valérie Plante avait reconnu qu’il y avait « matière à amélioration ».

<b>Valérie Plante</b><br /> Mairesse »/></p>
<div class=

Photo d’archives

Valérie Plante
Mairesse

Quelques jours plus tard, elle avait exhorté les directeurs de travaux publics des arrondissements à « faire leur job » en déglaçant mieux les trottoirs.

Visiblement, cette sortie n’a pas fait baisser le nombre de plaintes. En février seulement, plus de 4000 signalements ont été enregistrés pour les trottoirs glacés.

Aussi, l’ajout cette année d’une application mobile pour faciliter les signalements n’a pas gonflé les statistiques. Ce système a été utilisé environ 600 fois, la très grande majorité des plaintes étant toujours faites par téléphone.

Urgences-santé a également enregistré un record d’appels pour des chutes sur la glace en janvier et février 2019.

L’arrondissement dirigé par Valérie Plante, Ville-Marie, est un de ceux qui ont été les plus visés par des signalements, avec celui de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles.

Pas de commentaire

L’administration Plante n’a pas souhaité commenter ces données.

« On va prendre le temps de faire un bilan de l’hiver avant de répondre », a fait savoir la porte-parole du comité exécutif, Laurence Houde-Roy.

Encore cet hiver, de nombreux citoyens demandent un dédommagement à la Ville suite à une chute sur la glace. Fin février, 159 réclamations avaient été déposées, un chiffre qui n’est pas exceptionnel par rapport aux années précédentes.

Seulement une poignée de citoyens sont dédommagés chaque année.

En 2018, trois personnes ont reçu au total 10 600 $.

Plaintes au 311 pour chaussée et trottoirs glissants

  • 2016-2017: 6834
  • 2017-2018: 6161
  • 2018-2019: 12 870

D’où viennent ces chiffres ?

  • À l’aide d’un script informatique, notre Bureau d’enquête a analysé plus de 2,5 millions d’appels et signalements faits au service 311 depuis trois ans.
  • En isolant les appels pour « trottoir glissant » et « chaussée glissante », entre novembre et mars derniers, on obtient près de 13 000 résultats.

Contenu similaire