Entente de principe entre le CN et Unifor

Le Canadien National (CN) a conclu quatre accords de principe avec le syndicat Unifor, afin de renouveler les conventions collectives d’environ 3150 employés.

Ces ententes annoncées dimanche touchent 2 150 employés du CN au Canada, incluant tout le personnel de bureau et les travailleurs du secteur intermodal, les opérateurs d’excavatrices, ainsi que des conducteurs et les ingénieurs de locomotives du chemin de fer. Environ 1000 conducteurs-propriétaires de camions engagés par la filiale Canadian National Transportation Limited sont aussi visés par un accord. 

«Je suis très heureux d’annoncer ces accords de principe qui ont été conclus avant l’expiration des conventions collectives et qui couvrent plus 3100 membres syndiqués de notre équipe au Canada, a mentionné Jean-Jacques Ruest, président-directeur général du CN, par communiqué. J’attends avec enthousiasme la ratification de ces accords. D’ici là, nous continuerons de négocier des conventions collectives à long terme avec nos partenaires syndicaux, afin de garantir la stabilité de notre main-d’œuvre pour nos clients, nos employés et nos actionnaires.» 

De son côté, Unifor s’est réjoui de l’aboutissement des négociations qui ont débuté en janvier.

«Plus tôt cette année, nous avons établi une nouvelle structure salariale pour le secteur ferroviaire et nous sommes heureux de pouvoir conclure ces négociations avec des ententes qui garantissent que nos membres dévoués du secteur ferroviaire gagnent leur juste part des salaires et des avantages sociaux», a affirmé Jerry Dias, président national d’Unifor, par communiqué. 

Aucun détail concernant ces ententes de principe ne sera dévoilé avant leur ratification par les syndiqués. 

Le siège social du CN est à Montréal.

Contenu similaire