Félix Auger-Aliassime s’arrête en demi-finales au Masters de Miami

Le Québécois Félix Auger-Aliassime s’est incliné 7-6 (3), 7-6 (4) devant le champion en titre du Masters de Miami, John Isner, en demi-finale du tournoi vendredi.

Fidèle à son habitude, Isner, le neuvième joueur mondial, s’est fié à son puissant service pour venir à bout d’Auger-Aliassime en une heure et 54 minutes.

Le géant de 2,08 m (6′ 10″) a d’ailleurs dominé Auger-Aliassime 21-6 au chapitre des as. Ce sont toutefois les erreurs qui se sont révélées fatales pour le 57e joueur mondial, qui a commis pas moins de sept doubles fautes, contre seulement deux pour son adversaire.

Il s’agissait de la quatrième demi-finale d’Isner cette saison, et sa fiche jusqu’ici était de 0-3. Quant à Auger-Aliassime, sa fiche contre des joueurs du top-20 mondial est maintenant de 5-1.

Isner affrontera en finale le vainqueur de l’autre demi-finale, qui aura lieu en soirée entre son compatriote Denis Shapovalov et le Suisse Roger Federer.

Auger-Aliassime avait commencé le match du bon pied, en réussissant le premier bris de la rencontre lors du septième jeu. Il s’est cependant tiré dans le pied deux jeux plus tard, alors qu’il servait pour la manche.

Le tennisman âgé de 18 ans a commis deux doubles fautes consécutives pour rapidement tirer de l’arrière 30-15, puis Isner a mis la table pour le bris en remportant le point suivant. Auger-Aliassime, visiblement ébranlé, a offert le jeu sur un plateau d’argent à son adversaire en commettant sa troisième double faute. Il n’a alors pu s’empêcher de laisser tomber les bras, en signe de désespoir.

Le favori local est de nouveau revenu à la charge avec son puissant service pendant le bris d’égalité de la manche, qu’il s’est adjugée lorsque Auger-Aliassime a effectué un retour à l’extérieur des limites du terrain.

Le même scénario s’est reproduit à la deuxième manche.

Auger-Aliassime a d’abord brisé le vétéran âgé de 33 ans lors du sixième jeu pour prendre les commandes 4-2, mais l’Américain a riposté avec un bris à son tour deux jeux plus tard.

Isner a ensuite poussé la manche au bris d’égalité, et il a scellé l’issue de la rencontre avec — et oui — un autre as. Auger-Aliassime a donc vu sa séquence de victoires d’arrêter à sept.

Le Québécois peut tout de même se consoler ; il est le plus jeune demi-finaliste de l’histoire à Miami, où le tournoi existe depuis 35 ans.

Depuis la fin de février, il a atteint la finale à Rio et a signé un premier gain face à un joueur du top-10, Stefanos Tsitsipas, à Indian Wells.

Lundi, le tennisman de 18 ans deviendra le premier joueur né dans les années 2000 à s’inscrire au palmarès des 50 meilleurs joueurs du monde. Il devrait se classer un peu plus haut que le 35e rang.

Contenu similaire