Financement des infrastructures d’eau: Toutes les options sont sur la table

Toutes les options sont sur la table pour trouver du financement pour les infrastructures d’eau, a indiqué Sylvain Ouellet, responsable de l’eau au comité exécutif. Si la tarification résidentielle n’est pas la méthode privilégiée, elle n’est pas de facto exclue.

Le déficit d’investissement s’élève à 3,5 milliards $. «Si on veut être responsable et éviter de pelleter en avant les problèmes, il va falloir continuer d’investir dans l’eau et accroître nos investissements dans l’eau», a indiqué M. Ouellet de Projet Montréal lors de la dernière séance du conseil municipal, lundi.

Actuellement, la taxe sur l’eau ne couvre pas «100 % des besoins», a-t-il souligné.

Dans un document préparé pour les consultations prébudgétaires, la Ville demande aux citoyens s’ils sont «d’accord avec l’introduction progressive de mesures écofiscales» pour réduire la consommation d’eau.

«L’écofiscalité ne devrait pas seulement se traduire par de nouvelles taxes», a cependant soutenu Patricia Lattanzio, du parti d’opposition Ensemble Montréal.

«Il y a énormément de défis de financement de l’eau et on met tout sur la table pour voir comment on peut y arriver», a expliqué M. Ouellet, en rappelant que 90 % des coûts du service de l’eau sont fixes.

Questionné par un citoyen s’opposant à une tarification selon le volume d’eau utilisée par les ménages, le conseiller de la Ville a affirmé ne pas être en faveur de la tarification résidentielle. «Je ne peux pas vous rassurer au complet», a cependant reconnu M. Ouellet, en mentionnant que plusieurs arrondissements ont déjà une tarification au volume pour les ménages.

«Est-ce que mon objectif est d’ajouter d’autres compteurs pour ceux qui n’en ont pas déjà? Écoutez, ça fait des années qu’on essaie de mettre des compteurs dans les industries, commerces, institutions: on est à peine à 80 % […]. Donc, ce n’est pas notre intention d’aller dans cette direction-là [pour les ménages]», a plaidé le conseiller, en ajoutant que la Ville va «étudier ce qui va nous être présenté» à l’occasion des consultations prébudgétaires.

Contenu similaire