Jagmeet Singh rencontre son caucus pour la première fois

C’est un Jagmeet Singh enthousiaste, enchaînant les accolades et les poignées de main, qui s’est entretenu avec son caucus pour la première fois mercredi matin depuis sa victoire dans la circonscription de Burnaby-Sud.

Il a laissé entendre que le NPD est un parti axé sur les citoyens, tandis que les libéraux sont plutôt du côté des grandes entreprises.

Les résultats préliminaires d’Élections Canada montrent que Jagmeet Singh a remporté la circonscription de la Colombie-Britannique avec 39 % des suffrages – une victoire qui lui permet désormais d’affronter Justin Trudeau aux Communes pour la première fois depuis son élection au poste de leader du NPD en octobre 2017.

« Je vais me battre pour ce qui est important pour la population », a-t-il déclaré devant une salle composée de députés et de sympathisants visiblement ravis de sa récente victoire. « Mais j’ai besoin que vous participiez tous à cela. Ensemble, nous pouvons mettre le Canada sur une nouvelle voie. »

Le chef du NPD affirme que les Canadiens ont laissé une chance à Justin Trudeau, mais que le premier ministre est trop occupé à « rendre service à des entreprises amies », faisant allusion à la controverse impliquant le gouvernement et le géant montréalais de l’ingénierie SNC-Lavalin.

Le leader du NPD a accusé Justin Trudeau d’avoir « modifié la loi pour favoriser de puissants dirigeants, donné des milliards en subventions au secteur pétrolier et gazier et protégé les profits des industries pharmaceutiques tout en maintenant les prix des médicaments à la hausse ».

« C’est clair : Justin Trudeau n’est pas de notre côté, il n’est pas de votre côté, il est de leur côté », a-t-il dit.

Depuis qu’il a succédé à Thomas Mulcair à la tête du NPD, Jagmeet Singh a été confronté à des questionnements autant à l’intérieur qu’à l’extérieur de son parti quant à son efficacité, alors que le soutien populaire du NPD et les collectes de fonds du parti sont en baisse.

Les membres du caucus du NPD se sont toutefois levés à plusieurs reprises pour exprimer leur soutien à Jagmeet Singh au cours de la portion de la réunion de mercredi qui était ouverte aux médias.

Le vétéran député de la Colombie-Britannique Nathan Cullen a déclaré qu’il y avait un sentiment palpable de soulagement et d’optimisme dans la salle.

« Nous avons le sentiment qu’avec le genre de message que nous avons, l’occasion est là pour nous », a déclaré M. Cullen lors d’une entrevue.

« Cela va au-delà du symbolisme lié à sa conquête d’un siège aux Communes. Il est le premier chef racialisé d’un parti politique fédéral au Canada. Le nouveau visage du NPD est diversifié, fort et fait preuve de progressisme sans complexe. »

Jagmeet Singh a déclaré qu’il n’imaginait pas que quelqu’un comme lui pourrait un jour tenter de devenir premier ministre, ajoutant que sa victoire envoie un message à de nombreux enfants canadiens.

« Mes amis, nous venons d’envoyer un message à beaucoup d’enfants en leur disant qu’ils peuvent, oui, oui, ils peuvent le faire », a-t-il déclaré, sous les applaudissements de ses collègues.

Contenu similaire