La société irlandaise iCabbi embauche l’équipe technologique de Téo Taxi

La vingtaine de personnes qui composaient l’équipe technologique de Téo Taxi travaille désormais pour iCabbi, une société irlandaise détenue à 75 % par le constructeur français Renault.

Se décrivant comme un spécialiste de la répartition de taxis, iCabbi a décidé d’ouvrir un nouveau bureau à Montréal, ce qui porte à environ 150 l’effectif dans ses différents centres de développement. L’entreprise estime que 70 000 taxis et véhicules de transport utilisent sa technologie dans le monde.

Le succès et la performance de l’application de Téo Taxi figurent au cœur des raisons qui ont poussé iCabbi à recruter les employés touchés par la fermeture très médiatisée de l’entreprise au mois de janvier. Du coup, l’ancien chef du marketing de Téo, Yasha Sekhavat, devient haut dirigeant au sein de la compagnie.

L’entreprise a indiqué dans un communiqué jeudi matin que « désormais, ce sera la clientèle mondiale d’iCabbi qui profitera des connaissances locales et de l’expertise de cette équipe en matière d’expérience utilisateur, de science des données, et de l’intégration des véhicules électriques et de l’intelligence artificielle ».

Désormais vice-président responsable du produit pour l’Amérique du Nord, M. Sekhavat a salué le fait qu’iCabbi « reconnaisse l’importance de garder l’équipe ensemble et conserver ces emplois de grande qualité à Montréal ».

« Triste de voir partir un diamant, mais heureux que ce projet puisse continuer », a écrit sur Twitter l’homme d’affaires et fondateur de Téo Taxi, Alexandre Taillefer.

 

Contenu similaire