La Ville de Montréal accorde dix bourses à des commerçants

Christian Servant et Alexandre Kadijevic sont du nombre. PME MTL, le bras financier de la Ville de Montréal, leur a remis un chèque de 20 000 $ pour les aider à concrétiser leur projet de poissonnerie, rue Jarry Est, dans un immeuble de condos en construction.

« C’est un beau coin, dans un quartier en train de changer », dit Christian Servant, qui partage son temps entre sa Gaspésie natale et Montréal, où il possède un pied-à-terre. « Il y a beaucoup de beaux commerces en train de s’installer. C’est le promoteur Alexandre Kadijevic qui m’a appelé, il y a quelques mois, pour m’offrir un local dans son immeuble. Puis, on a jasé et on a décidé de faire le projet ensemble. »

M. Kadijevic connaissait l’existence du programme d’aide aux commerçants qui veulent s’implanter ou se développer dans des rues touchées par des travaux. PME MTL a distribué ses premières bourses, en février, à des détaillants du boulevard Gouin, qui a fait l’objet d’un vaste chantier de 2016 à 2017.

« J’aurais fait la poissonnerie même si je n’avais pas eu la bourse, mais ça a pesé dans la balance pour prendre la décision. » – Christian Servant, commerçant 

M. Servant possède d’autres poissonneries Délices de la mer : au marché Jean-Talon, sur l’avenue du Mont-Royal (en partenariat avec Atkins), à Boucherville, à Québec et à Sainte-Anne-des-Monts.

« La boutique est un gros investissement : environ 200 000 $ », précise le Gaspésien, qui travaille principalement avec des pêcheurs de crevette, de homard, de flétan, de crabe, de turbot et de sole. « Mes camions montent à Montréal trois fois par semaine, dit-il. Des fois quatre, comme de ce temps-ci, parce que c’est le crabe. »

UNE PÂTISSERIE FAST-FOOD

Fahad Syed et ses partenaires, Kelven Pierre-Lys et Ahcene Gamar, ont aussi gagné une bourse de 20 000 $ de PME MTL pour ouvrir une pâtisserie turque sur Jarry Est. « Ce sera une pâtisserie fast-food, lance M. Syed. On va fabriquer des beignets à la demande des clients et les offrir dans des boîtes de différentes grosseurs. Il y a un concurrent à Montréal : Mr. Puffs. Mais ce type de commerces est quasiment inexistant ici. En Turquie, il y en a à tous les coins de rue. »

Sa pâtisserie, Lokma, devrait ouvrir le 1er juin, au coin des rues Jarry et Saint-Hubert.

« On vient de signer le bail », dit l’homme d’affaires, qui possède quatre restaurants Centrale Bergham avec ses deux associés. « C’est un gros investissement parce qu’on veut donner un effet wow. Ça demande beaucoup de sous. Les 20 000 $ qu’on a reçus nous aident énormément. On est super contents. »

CINQ ARTÈRES COMMERCIALES

En tout, dix commerçants ont reçu des bourses offertes par l’entremise du Programme réussir à Montréal (PRAM) – Artères en chantier mis en place par la Ville de Montréal pour lutter contre les impacts négatifs des chantiers. Ce programme, doté d’un budget d’un demi-million, vise cinq artères commerciales : Gouin Ouest, Jarry Est, Notre-Dame Ouest, Laurier Ouest et Saint-Paul Est.

Les lauréats, choisis au terme d’un concours, doivent s’engager à ouvrir ou à développer un commerce qui offre des produits et services répondant aux besoins de la communauté locale. L’expérience qu’ils proposent doit être « innovante ou distinctive » ; ils doivent démontrer un potentiel de croissance et générer des retombées économiques.

Sondés par le programme, les résidants de l’arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension ont dit qu’ils aimeraient avoir une plus grande offre de cafés, de restaurants et de commerces d’alimentation dans leur quartier. Dans le Sud-Ouest, les gens ont réclamé des commerces de divertissement, d’alimentation et de mode.

Les prochaines bourses seront attribuées à des commerçants de l’avenue Laurier Ouest, en chantier l’an dernier. Les commerçants ont jusqu’au 31 mai pour soumettre leur candidature. Même chose pour ceux établis rue Saint-Paul Est ou qui souhaitent s’y établir.

LES LAURÉATS

Olivier Martinez, Karina Tétrault et Charles Thibeault, Ultramarinos

Alexandre Kadijevic et Christian Servant, Délices de la mer

Julien Laporte et Lilian Courbin, Fanfare

Fahd Syed et Kelven Pierre-Lys, Lokma

Maude Rondeau, Luminaire Authentik

Catherine Martel, Vital Shop

Émilie Bordat, Karibu

Herman Alves, Porto Lounge

Marion Bertoche et Rosana Sanfilippo, Florilège

Solange Pati, Les aliments Yasolo

Contenu similaire