Laïcité: Bernier dit à Trudeau et Sheer de se mêler de leurs affaires

Maxime Bernier, député de Beauce et chef du Parti populaire du Canada, croit que ses adversaires devraient laisser le Québec gérer comme bon lui semble le projet de loi sur la laïcité déposé jeudi. 

«M. Trudeau et M. Sheer sont dans le même bateau, [ils] devraient plutôt se mêler de leurs affaires», a dit M. Bernier, vendredi, lors de son passage à l’émission «Trudeau le midi» à QUB radio. 

Il a aussi qualifié de «décevants» les témoignages de ses adversaires Justin Trudeau et Andrew Sheer concernant les décisions du gouvernement de François Legault. 

«Ça me semble qu’on fait un « bashing » Québec […] Trudeau se sert de ça pour finalement avoir des appuis au Canada anglais», a poursuivi M. Bernier. 

Le député de Beauce est d’avis que «si les Québécois n’aiment pas ce que la CAQ […] fait, ils pourront voter en conséquence» lors des prochaines élections. 

La position du Parti populaire 

Questionné par l’animateur Jonathan Trudeau sur la position du Parti populaire du Canada au sujet du projet de loi sur la laïcité, M. Bernier a laissé tomber que tout ce qu’il modifierait au fédéral serait de prêter serment à visage découvert. 

La perception dans l’Ouest canadien 

Selon Maxime Bernier, les Canadiens anglais ne sont pas touchés par ce débat sur la laïcité. 

«La préoccupation des gens de l’Ouest canadien, je le sais, j’ai fait campagne là dernièrement autant dans l’est du Canada, c’est le fait qu’ils sont frustrés, surtout lorsque M. Legault a dit, a traité le pétrole sale.» 

La solution du chef du Parti populaire du Canada dans le dossier du pétrole serait de dire «oui aux pipelines après avoir fait des consultations». Il prône le fait qu’il faut «démontrer qu’en 2019 on peut construire un oléoduc qui va être sécuritaire pour la population et aussi pour l’environnement». 

En route vers la campagne électorale 

À quelques mois des élections fédérales canadiennes, Maxime Bernier se sent confiant. 

«Ce qui m’encourage, c’est que les sondages au Canada [disent] que 52 % de la population canadienne est prête à voter pour un nouveau parti.» 

Les élections fédérales auront lieu le 21 octobre 2019. 

ÉCOUTEZ l’entrevue de Maxime Bernier, député de Beauce et chef du Parti populaire du Canada, sur QUB radio :  

Contenu similaire