Le corps d’une touriste française aurait été repêché

SAINT-ALEXIS-DES-MONTS – Tout indique que la Sûreté du Québec a retrouvé le corps de la touriste française qui, le 24 février dernier, avait sombré avec son fils dans la rivière du Loup, à Saint-Alexis-des-Monts.

Le corps d’une femme qui correspond à la disparue a été repêché aujourd’hui vers 9 h 30, à 150 mètres du ponceau sur lequel la mère et son fils se trouvaient avant de tomber à l’eau. Il faudra toutefois attendre l’identification formelle du corps en laboratoire pour en confirmer l’identité, selon la Sûreté du Québec.

Le corps inerte du garçon de 11 ans avait été repêché dès le lendemain de l’accident. La SQ a toutefois dû faire preuve de patience pour retrouver celui de sa mère, âgée de 55 ans.

La dépouille a été trouvée dans un secteur auquel les plongeurs ne pouvaient jusqu’ici accéder, parce que la glace était très épaisse et les courants puissants. La SQ a surveillé la fonte des glaces de semaine en semaine, puis a envoyé ce matin les plongeurs dans ce secteur, où ils ont retrouvé le corps en 30 minutes.

Drame

L’accident s’est produit vers 16 h 45 le dimanche 24 février, dans la réserve faunique Mastigouche, à environ une heure et demie de Trois-Rivières, en Mauricie.

Les parents suivaient une guide en motoneige. Chacun avait pour passager l’un de leurs deux garçons. Ils étaient en vacances dans une auberge du secteur qui offre des expéditions, selon ce qu’avait appris Le Journal.

Les jumeaux ont été brusquement séparés quand la maman a vraisemblablement fait une fausse manœuvre au moment de tourner à gauche pour s’engager sur un pont, d’après le service des incendies.

La motoneige a alors passé par-dessus la rambarde d’un ponceau et est tombée quelques mètres plus bas, dans la rivière du Loup, près de l’entrée de la réserve.

Le père, qui conduisait la troisième motoneige, a tout vu.  

Contenu similaire