Le prêtre poignardé à l’oratoire déjà de retour au travail

Le père Claude Grou, qui avait été poignardé en pleine messe à l’oratoire Saint-Joseph la semaine dernière, reprendra du service dès vendredi.

Vendredi dernier, le recteur de l’oratoire a été poignardé au thorax et au flanc. Il a subi des blessures superficielles et avait été transporté à l’hôpital par mesure préventive.

Malgré cet événement, le père Grou sera de retour en poste vendredi pour célébrer la messe de 8 h 30. «À cette occasion, père Grou invitera les fidèles à prier pour que l’Oratoire Saint-Joseph reste un lieu d’accueil, de prière, de calme et de paix comme il l’a été depuis plus de 100 ans», a fait savoir l’oratoire par communiqué, mercredi.

Une conférence de presse est prévue après la messe, qui doit se terminer à 9 h. Le père Grou devrait alors fait une déclaration, avant de répondre aux questions des médias.

Vendredi dernier, l’homme d’Église a été agressé en pleine messe, diffusée en direct sur le web, devant les fidèles rassemblés à l’oratoire. Un homme de 26 ans, Vlad Christian Eremia, a été arrêté et accusé de tentative de meurtre pour ce geste.

Le suspect a été envoyé à l’Institut Pinel pour subir une évaluation psychologique. Un rapport doit être produit d’ici un mois pour déterminer s’il peut être tenu criminellement responsable pour son geste.

«Je n’entretiens aucune rancœur envers M. Eremia. Je souhaite qu’il bénéficie de tout le soutien nécessaire et qu’il trouve la paix», avait réagi lundi le père Grou, par communiqué.

Contenu similaire