L’émotion de S.B. Williams, vedette des All Blacks et fervent musulman

Le joueur de rugby Sonny Bill Williams, vedette du sport néo-zélandais et fervent musulman, s’est ému après l’attentat visant des mosquées du pays vendredi, indiquant dans une vidéo qu’il espérait que les victimes soient « au paradis ».

« Je viens d’apprendre la nouvelle. Je ne pourrais pas décrire avec des mots ce que je ressens en ce moment », a déclaré la vedette des All Blacks dans une vidéo publiée sur Twitter, où on voit le sportif en pleurs, assis dans une voiture.

 

 

« Inch’Allah tous ceux qui ont été tués aujourd’hui [vendredi], vous êtes tous au paradis », a poursuivi le joueur âgé de 33 ans, « profondément attristé que cela puisse avoir lieu en Nouvelle-Zélande ».

Selon les autorités, au moins 49 personnes ont été tuées pendant la prière du vendredi dans des attaques contre deux mosquées de la ville de Christchurch, où Sonny Bill Williams a joué plus tôt dans sa carrière, dans l’équipe des Crusaders.

Son ex-coéquipier en sélection, l’ouvreur Dan Carter, double champion du monde (2011, 2015), s’est aussi exprimé sur le réseau social, « envoyant de l’amour à chacun à Christchurch en ce moment ».

L’ailier de Toulon Julian Savea, autre ancien des All Blacks, s’est dit « absolument dévasté d’entendre qu’une telle chose puisse survenir sur notre belle Aotearoa », le nom maori de la Nouvelle-Zélande. « Mes prières, pensées et sentiments vont à toutes les victimes et familles touchées par la fusillade », a ajouté le trois-quarts.

Contenu similaire