Les tuteurs aux trousses du maire de Chambly

CHAMBLY | Un mois après la mise sous tutelle de la Ville de Chambly, les tuteurs n’entendent pas perdre de temps pour réclamer aux élus et fonctionnaires des sommes d’argent qu’ils auraient dépensées de façon inappropriée.

TVA Nouvelles a d’ailleurs appris que la Commission municipale du Québec (CMQ) a adopté jeudi une résolution ayant pour effet de demander au maire Denis Lavoie «d’expliquer et de justifier, pièces à l’appui, dans un délai de 15 jours suivant l’adoption de cette résolution par le conseil de ville, les dépenses personnelles qu’il a faites avec des cartes de crédit de la Ville au cours des années 2016, 2017, 2018 et 2019, et, le cas échéant, de rembourser toute dépense faite sans droit ou pouvant s’avérer inexpliquée ou injustifiée».

Rappelons que les tuteurs de la CMQ avaient, il y a quelques jours, pris la décision d’annuler les trois cartes de crédit détenues par le maire Denis Lavoie, le directeur général Michel Larose et la directrice générale adjointe Annie Nepton.

Le tuteur Denis Michaud illustrait son propos en faisant référence à plusieurs dépenses, dont un repas pris en mai 2018 à Québec pour un total de 294,58 $ et comprenant deux bouteilles de vin supplémentaires. Il cite aussi un autre repas pour trois personnes, payé en mai 2015 avec une facture de 174,82 $ et comprenant deux bouteilles de vin.

Dans une lettre envoyée récemment aux élus, la CMQ précisait qu’il s’agissait des «premiers pas dans l’examen des comptes de carte de crédit de la Ville» et un examen exhaustif sera présenté dans le futur.

Pour rappel, peu après des perquisitions de l’Unité permanente anticorruption (UPAC) à l’hôtel de ville de Chambly, Québec a annoncé à la fin février la mise sous tutelle de cette ville de la Montérégie.

L’administration du maire Denis Lavoie est contestée depuis plusieurs mois par les citoyens.

M. Lavoie est maire depuis 2005 et il a fait carrière au sein de la Sûreté du Québec (SQ) comme policier.

Contenu similaire