Mince avance pour les conservateurs, selon un sondage

 Les conservateurs d’Andrew Scheer se sont forgé une légère avance sur les libéraux de Justin Trudeau, égratignés par l’affaire SNC-Lavalin, montre un sondage de Recherche Mainstreet dévoilé dimanche qui brosse le portrait d’un pays divisé en deux. 

 À l’échelle nationale, les conservateurs obtiennent 37,4% des intentions de vote (+2,3% depuis janvier), contre 35% pour les libéraux (-2,2%). Suivent, dans l’ordre, les néo-démocrates (11,6%), les verts (7,9%), le Parti populaire (3,8%) et le Bloc québécois (3,1%). 

Justin Trudeau

Photo d’archives, AFP

Justin Trudeau

 Au Québec, les libéraux sont toutefois en avance avec 35,8% des intentions de vote, suivis par les conservateurs à 22,4% et le Bloc à 11,5%. La vague orange de 2011 semble, de son côté, bel et bien disparue alors que les troupes de Jagmeet Singh n’obtiennent que 6,3% des appuis, pratiquement à égalité avec le Parti vert (6,1%). 

Jagmeet Singh

Photo d’archives, Sarah Bélisle

Jagmeet Singh

 Vers une minorité 

 Le sondage affiche une cassure marquée entre l’est et l’ouest du Canada. En effet, les libéraux jouissent d’une large avance dans les Maritimes et au Québec, ainsi que de trois points d’avance sur les conservateurs en Ontario. Par contre, les conservateurs dominent sans partage dans les Prairies, obtenant jusqu’à 60% des intentions de vote en Alberta, tandis qu’ils ont 4 points d’avance en Colombie-Britannique. 

 «Si l’élection avait lieu aujourd’hui, avec ces chiffres, nous aurions un gouvernement minoritaire. La seule question, c’est quel parti l’emporterait», a souligné Quito Maggi, président-directeur général de Recherche Mainstreet, par communiqué. 

 «De façon intéressante, on constate que 21,5% de ceux qui ont dit qu’ils voteront libéral veulent du changement. Si ce nombre grossit ou que les libéraux décident de rester à la maison et de ne pas voter, Justin Trudeau pourrait avoir des problèmes en octobre», a fait valoir M. Maggi. 

 Le sondage a été mené auprès de 8501 Canadiens du 19 au 25 mars 2019. La marge d’erreur est de plus ou moins 1,06%, 19 fois sur 20.

Contenu similaire