Montréal lève l’avis d’ébullition à Anjou

La Ville de Montréal a levé cet après-midi l’avis d’ébullition émis samedi pour Anjou à la suite de la détection de la bactérie E. Coli lors d’un test de routine. Il n’est ainsi plus nécessaire de faire bouillir son eau avant de la consommer.

Montréal est tenue d’effectuer des tests réguliers sur la qualité de l’eau potable qu’elle distribue. Un récent échantillon prélevé dans le secteur d’Anjou avait révélé la présence de la bactérie E. coli. La métropole avait ainsi décidé samedi d’émettre un avis préventif d’ébullition dans une portion de l’arrondissement d’Anjou, soit le quadrilatère formé par l’autoroute Métropolitaine, le boulevard Roi-René, la limite d’Anjou du côté de Montréal-Est et par la limite d’Anjou, du côté de Montréal (Tétreaultville).

De nouveaux prélèvements ont été effectués dimanche et lundi pour évaluer la présence de la bactérie. Les résultats négatifs ont permis à la métropole de lever de l’avis cet après-midi. La Ville conseille néanmoins de faire couler l’eau de tous les robinets d’eau froide pendant quelques minutes et de purger les robinets extérieurs.

2900 résidences étaient ainsi touchées par l’avis d’ébullition, soit environ 9700 personnes.

Contenu similaire