Perquisitions de l’UPAC sur la Rive-Sud de Montréal

L’Unité permanente anticorruption (UPAC) mène une série de perquisitions ce matin à Chambly, sur la Rive-Sud de Montréal. L’opération se déroule dans le cadre d’une enquête visant le milieu municipal.

Les policiers sont présentement à trois endroits différents la Rive-Sud pour effectuer leurs perquisitions, a confirmé Mathieu Delisle, porte-parole de l’UPAC. Celui-ci n’a pas précisé les endroits ciblés, la démarche se déroulant dans le cadre d’une enquête n’étant pas terminée.

Sur place, il a été possible de constater que les perquisitions ont lieu à l’hôtel de ville de Chambly, au garage municipal ainsi que dans des bureaux administratifs. Selon nos informations, les policiers enquêtent sur des allégations ciblant le milieu municipal.

Aucune arrestation n’est prévue, le travail d’enquête se poursuivant.

En poste depuis 2005, le maire Denis Lavoie se trouve dans la controverse depuis plusieurs mois. La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, avait demandé une enquête de la commission municipale à la suite d’un reportage de Radio-Canada selon lequel l’élu avait utilisé ses fonctions pour faire congédier un entraîneur de soccer. Le maire est parti en congé maladie cet hiver.

Contenu similaire