Une chaire sur le deuil créée à l’Université de Montréal

Cette chaire d’enseignement et de recherche, dont le travail se concentrera sur le deuil et le soutien social, est une première au Québec. Elle s’inscrit dans le cadre d’une collaboration entre l’Université de Montréal et la Fondation Monbourquette, un organisme à but non lucratif qui se consacre à la recherche de financement afin de poursuivre l’oeuvre de Jean Monbourquette auprès des endeuillés.

Les travaux se concentreront sur trois axes principaux, soit la recherche, la formation et la pédagogie.

La Chaire a pu voir le jour grâce à un don initial de la Fondation Monbourquette qui sera réparti sur une période de six ans, auquel s’ajouteront des sommes supplémentaires qui assureront sa pérennité.

Le lancement s’est tenu hier en présence notamment du recteur de l’Université de Montréal, Guy Breton, du doyen de la Faculté des arts et des sciences, Frédéric Bouchard, du lieutenant-général Roméo A. Dallaire, ainsi que des initiateurs de la Chaire, Gérard Veilleux et Lisette Jean.

Contenu similaire