Canada: l’inflation a ralenti à 1,4% en janvier

Un automobiliste mettant de l'essence dans sa voiture.

La baisse des prix de l’énergie a tiré l’inflation vers le bas en janvier au Canada. (Photo: 123RF.com)

L’inflation a marqué le pas en janvier au Canada, à 1,4% en rythme annuel, ralentissant sous l’effet de la baisse des prix de l’énergie, a indiqué mercredi Statistique Canada.

Cette augmentation modérée de l’indice des prix à la consommation est légèrement inférieure au consensus de la moyenne des économistes qui tablaient sur une hausse de 1,5%.

En décembre, l’inflation était repartie à la hausse à 2,0%, en rythme annuel, contre 1,7% en novembre.

Ce ralentissement a été généré par une diminution des coûts de l’énergie de 6,9%, a expliqué Statistique Canada.

«Face à une offre excédentaire aux États-Unis, les prix de l’essence ont le plus contribué au recul des coûts à la consommation de l’énergie, en baisse de 14,2% d’une année à l’autre en janvier», a indiqué l’agence fédérale dans un communiqué.

Sans l’essence, l’indice des prix à la consommation «était en hausse de 2,1% d’une année à l’autre», a-t-elle souligné.

En revanche, les services ont vu la hausse de leurs tarifs marquer le pas, pour s’établir à 2,7% en janvier, contre une augmentation de 3,5% au cours du dernier mois de l’année 2018. 

Dans les transports, les prix des voyages en avion ont chuté de 16%, après avoir bondi de 21,7% en rythme annuel en décembre. Ce repli est expliqué par «la fin de la saison des voyages des Fêtes», selon Statistique Canada.

Pour Avery Shenfeld, économiste chez CIBC, «la seule surprise dans les chiffres de l’inflation canadienne de janvier était l’absence de surprise».

Contenu similaire