Desjardins augmente la ristourne pour ses membres les plus fidèles

Le Mouvement Desjardins modifie sa ristourne pour répondre aux critiques de ses membres, mais ce sont les clients les plus fidèles qui en seront les grands gagnants.

Les membres qui détiennent un compte, du financement (prêt ou carte de crédit), un placement et des assurances recevront désormais une ristourne spéciale de 50 $ par année. Les jeunes de 30 ans et moins la toucheront en ayant des produits dans trois de ces quatre catégories.

Ce paiement s’ajoutera à la ristourne traditionnelle, habituellement versée aux détenteurs de prêts et de placements.

Le PDG de Desjardins, Guy Cormier, souhaite ainsi récompenser les Québécois qui concentrent leurs affaires au sein de l’immense groupe financier.

« Notre message, c’est… arrêtez d’aller chez Tangerine, arrêtez d’aller chez des concurrents qui envoient leurs dividendes à des actionnaires en Asie, puis utilisez donc votre coopérative qui appartient à des Québécois », affirme M. Cormier en entrevue au Journal.

« Notre objectif, ce n’est pas de faire de la vente pour faire de la vente, assure-t-il. Ce que nos membres nous ont dit, c’est qu’ils voulaient qu’on reconnaisse leur fidélité. »

Manque de transparence

Pour en arriver à ces changements, qui ont pris plus d’un an à mettre en place, Desjardins a consulté plus de 4000 membres. La moitié d’entre eux ne savaient pas combien ils recevaient en ristourne. Ils le verront désormais sur la plateforme en ligne AccèsD.

Avec la nouvelle formule, les membres qui n’ont qu’un compte chez Desjardins ne recevront toujours pas de ristourne. Ceux qui n’ont que des prêts et des placements continueront de recevoir la ristourne traditionnelle, mais celle-ci pourrait baisser.

Finalement, le nombre de membres qui bénéficieront de la ristourne passera de 2,5 à plus de 3,3 millions, soit une hausse de 840 000 personnes. Cela représente 7 membres sur 10. Chez les jeunes, l’augmentation atteindra 50 %.

Desjardins mettra fin aussi à l’iniquité pour les membres qui recevaient moins de ristourne, ou qui n’en recevaient pas du tout, parce que leur caisse était moins performante. Grâce à des modifications législatives adoptées l’an dernier, Desjardins pourra désormais faire « circuler » des fonds au sein du groupe pour faire en sorte que chaque caisse puisse verser des ristournes équivalentes à chaque membre.

Loin des sommets de 2007

Ces changements n’auront pas pour effet de ramener les sommes versées par Desjardins en ristourne au niveau de près de 600 M$ atteint en 2007, avant la crise financière. La coopérative reversait alors plus de la moitié de ses excédents (profits) à ses membres. Ces dernières années, Desjardins a dû consacrer une plus grande part de ses excédents au renforcement de sa capitalisation, au détriment de la ristourne.

Les paiements de ristourne qui seront faits aux membres en juin totaliseront 253 M$, soit 11 % des excédents de 2018. C’est tout de même 76 % de plus que le creux de 144 M$ atteint il y a deux ans.

« La dernière chose que je veux faire, c’est de promettre que la ristourne va monter à 500 M$, dit Guy Cormier. Moi, je ne peux pas savoir s’il y a une crise financière qui s’en vient. »

Les ristournes 2019 chez Desjardins

  •   Total de 253 M$ (+ 25 % par rapport à 2018)
  •   3,3 millions de membres en recevront (+ 30 %)
  •   77 $ en moyenne par membre qui en reçoit (- 5 %)

Contenu similaire