Les fermetures s’accélèrent

La baisse du nombre de points de service s’est accélérée au Mouvement Desjardins, l’an dernier.

En date du 31 décembre, le nombre de points de service est passé sous la barre du millier pour s’élever à 958, a indiqué hier au Journal le groupe financier coopératif.

Cette baisse de 7,2 % en un an signifie que pas moins de 74 points de service ont fermé leurs portes en 2018.

Desjardins réduit son nombre de points de service depuis plus d’une décennie, mais de 2015 à 2017, les diminutions annuelles ont été moins prononcées, variant de 3 à 4,4 %.

En entrevue au Journal cette semaine, le grand patron de Desjardins, Guy Cormier, a pourtant soutenu que la cadence des fermetures de points de service ne s’était pas accrue en 2018. « La transformation du Mouvement Desjardins va se poursuivre au même rythme que la transformation de l’utilisation de nos services financiers », a-t-il expliqué.

Guichets plus rares

Cette transformation touche également les guichets automatiques. Leur nombre a reculé de 4,5 % l’an dernier, alors que la baisse annuelle ne dépassait pas 3,3 % depuis 2015. Desjardins comptait 2049 guichets à la fin de 2018, contre 2225 cinq ans plus tôt. La coopérative a remplacé 700 de ses guichets par des modèles plus modernes au cours des derniers mois et prévoit en remplacer encore des centaines de plus.

Malgré les fermetures de points de service et de guichets, le nombre d’employés a continué d’augmenter au Mouvement Desjardins, passant de 45 547 en 2017 à 46 200 en 2018, une hausse de 1,4 %.

Contenu similaire