Poursuite de 2,2 millions $: Didier Drogba se dit victime de diffamation

L’ancien joueur vedette Didier Drogba menace de répliquer en cour à la poursuite de 2,2 millions de dollars déposée contre lui par l’entrepreneur québécois Jordan Pascal.  

Dans une déclaration envoyée aux médias aujourd’hui, l’ex-attaquant de l’Impact de Montréal se dit «extrêmement surpris» par l’action intentée en lien avec l’entreprise de chaussures de M. Pascal.  

Selon Didier Drogba, les allégations du jeune Québécois à son endroit «sont fausses et diffamatoires».  

«L’équipe juridique de M. Drogba prendra les mesures appropriées», ajoute-t-il, sans en dire plus.  

Didier Drogba soutient avoir «tenté d’aider» M. Pascal à faire la promotion de sa gamme de chaussures JAD en 2017, «de bonne foi et sans rétribution personnelle».  

La déclaration de la star ivoirienne a été transmise par Caroline McAteer, une spécialiste britannique des relations publiques prise à partie par Jordan Pascal dans sa poursuite.  

M. Pascal, qui travaille aujourd’hui pour une agence immobilière de Westmount, soutient que le manque de collaboration de Didier Drogba pour son projet de chaussures l’a «mené au bord de la ruine personnelle et de la faillite».

Contenu similaire