Comment déjeune-t-on, ailleurs?

Vous en avez assez du beurre d’arachides? Avec son nouveau livre, la photographe Vanessa Lewis propose de voyager dans une trentaine de pays en découvrant leurs déjeuners typiques. Entrevue et recette.

Au réveil, en Islande, on peut manger du hareng mariné. En Malaisie? Du riz à la noix de coco, servi avec une sauce piquante. Aux Pays-Bas? Du «gâteau-déjeuner» à la cannelle et à la cardamome. Voilà qui change du pain tartiné de beurre d’arachides…

Photographe établie en Nouvelle-Zélande, Vanessa Lewis propose Petits déjeuners autour du monde, un livre qui rassemble des recettes d’une trentaine de pays. Toutes sont accompagnées de photos soigneusement mises en scène, où des enfants vêtus comme dans les pays à l’honneur présentent les plats. La Presse a joint Mme Lewis par courriel.

Qu’est-ce qui vous a donné envie d’un livre sur les petits-déjeuners autour du monde?

Le livre a été inspiré par ma fille, Nina. J’explorais de nouvelles idées pour ses petits-déjeuners.

Voulez-vous lutter contre la mondialisation, qui fait que de nombreuses familles délaissent les spécialités locales pour manger des Rice Krispies ou du Nutella le matin?

Je pense qu’il est important de préserver les cultures culinaires. Je ne suis pas fan de céréales au petit-déjeuner, même si c’est facile et que les enfants adorent ça. Je préfère préparer un petit-déjeuner maison nutritif, inspiré de la saison, pour célébrer différentes cultures culinaires et pour initier les enfants à d’autres choix au petit-déjeuner.

Vous écrivez dans la préface que vous mangiez du gruau de maïs blanc garni de viande hachée chez votre grand-mère, le matin. C’est typique en Nouvelle-Zélande?

Quand j’étais plus jeune, j’habitais en Afrique du Sud, où la bouillie de maïs blanc est un aliment de base, apprécié de nombreux Sud-Africains. On l’appelle aussi pap. Ce plat peut être dégusté sous forme de petit-déjeuner sucré ou salé. J’aime faire des oeufs brouillés et les déposer sur la bouillie de maïs, avec du beurre et du sel.

Voulez-vous ajouter quelque chose?

Je dis toujours à ma fille d’essayer de nouveaux goûts et saveurs. On ne sait jamais si on aime ça tant qu’on n’y a pas goûté! C’est ainsi qu’elle a découvert son amour pour les olives dès l’âge de 3 ans: en en essayant une. Elle en a mangé des centaines depuis.

Petits déjeuners autour du monde. Vanessa Lewis. Traduction de Marie-Andrée Dufresne. Éditions Les 400 coups.

Recette du Danemark: Ymerdrys

«C’est une recette facile: vous n’avez besoin que de trois ingrédients, puis vous ajoutez des garnitures», indique Vanessa Lewis. L’ymerdrys est, en fait, une garniture croustillante, normalement servie sur de l’ymer, un lait fermenté danois (qu’on peut remplacer par du yogourt). «Je l’aime avec des baies fraîches, précise Mme Lewis. Simple et délicieux.»

Donne de 4 à 6 portions

Ingrédients

– 200 g de pain de seigle foncé

– 2 c. à soupe de cassonade foncée

– 1 c. à café d’épices mélangées (cannelle ou muscade)

Garnitures

Yogourt épais de style grec, miel, fruits de saison, figues séchées hachées, gingembre confit et finement râpé, zeste d’orange, baies de goji, canneberges séchées, graines de pavot.

Préparation

1. Préchauffer le four à 190 °C, ou 375 °F.

2. Briser le pain en gros morceaux et mettre dans un robot culinaire. Ajouter la cassonade et les épices, et mélanger par pulsation jusqu’à l’obtention d’un mélange granuleux homogène.

3. Étendre le mélange en une couche uniforme sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.

4. Cuire de 10 à 15 minutes, jusqu’à ce que ce soit croustillant. Surveiller attentivement pendant les 5 dernières minutes de cuisson, car le mélange peut brûler rapidement. Laisser refroidir complètement sur la plaque de cuisson avant de servir. Saupoudrer sur du yogourt et des fruits ou sur vos céréales préférées.

Source: Petits déjeuners autour du monde, de Vanessa Lewis, éditions Les 400 coups, 160 pages

Contenu similaire