Brexit en direct : les députés votent une troisième fois sur le traité de sortie de l’Union européenne

Bonjour Piesel,

Si cela peut vous éclairer, voilà un point sur les rapports de force à la Chambre des communes :

  • Les conservateurs – 314 députés
Le 12 mars, 75 députés tories avaient voté contre l’accord de divorce, contribuant à son rejet. La première ministre conservatrice Theresa May doit impérativement les faire changer d’avis pour espérer un résultat différent aujourd’hui. C’est le cas de Boris Johnson : l’ancien ministre des affaires étrangères, fervent partisan du Brexit, a annoncé qu’il se rangeait désormais derrière le texte. Jacob Rees Mogg, chef de file du European Research Group, un groupe influent regroupant 60 à 85 députés pro-Brexit, pourrait également soutenir le texte, de crainte que le Brexit n’ait finalement pas lieu.

Une poignée de députés conservateurs ayant fait campagne contre le Brexit restent par ailleurs fermement opposés à celui-ci, et défendent l’organisation d’un second référendum.

  • Le DUP – 10 députés
  • Le Labour – 245 députés

La plupart des députés travaillistes sont pro-UE. Dans leur écrasante majorité, ils avaient suivi la ligne du parti et voté contre l’accord lors des précédents votes : seuls trois d’entre eux l’avaient soutenu.

  • Le SNP – 35 députés

Tous les députés du Parti national écossais se sont opposés à l’accord de divorce lors des précédents votes. Le SNP souhaite que le Royaume-Uni, ou l’Écosse au minimum, reste dans le marché unique et l’union douanière.

  • Les Libéraux-démocrates – 11 députés 

Europhiles, les députés « lib dem » sont farouchement opposés au Brexit et refusent l’adoption de l’accord de divorce. Ils défendent l’organisation d’un second référendum.

  • Les indépendants – 11 députés

Ce groupe s’est constitué en février, sous l’impulsion d’ex-députés travaillistes europhiles. Ils ont été rejoints par trois ex-députés conservateurs. Ils défendent l’organisation d’un second référendum et rejettent l’accord de Brexit.

Contenu similaire