Le gouvernement fédéral dit qu'ils vont aider les communautés autochtones éloignées sans autobus

La Presse CanadiennePubliée le mercredi 31 octobre 2018 à 10h05 HAE Dernière mise à jour le mercredi 31 octobre 2018 à 10h10 HAE

OTTAWA – Le gouvernement fédéral a annoncé qu'il interviendrait pour répondre aux besoins en transport de certaines communautés du Nord et des régions éloignées touchées par la fermeture des activités d'autobus Greyhound dans l'ouest du Canada et le nord de l'Ontario.

Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, a déclaré qu'Ottawa était ouverte à aider les provinces touchées à payer le service de bus dans les communautés où l'entreprise privée ne s'était pas encore mise à desservir des routes abandonnées.

De plus, la ministre des Services aux Autochtones, Jane Philpott, a déclaré que son ministère subventionnerait les services de bus desservant les collectivités autochtones éloignées, au besoin.

L'annonce a été faite alors que Greyhound réduisait toutes ses routes sauf une dans l'ouest.

Greyhound a annoncé en juillet qu’il cesserait de fournir des services non durables au Canada à compter du 31 octobre.

Garneau a déclaré que le gouvernement fédéral sait combien il est prêt à dépenser pour des services de bus subventionnés, mais ne fournira pas ce chiffre avant une date ultérieure.

Marc Garneau a annoncé aujourd'hui la création d'un groupe de travail fédéral-provincial-territorial sur les moyens d'améliorer les options de mobilité dans le nord, l'ouest du Canada et le nord de l'Ontario.

– Annie BergeronOliver (@AnnieClaireBO) 31 octobre 2018

Garneau ne dira pas combien d'argent le gouvernement alloue. «Ces chiffres seront disponibles plus tard», a-t-il déclaré, ajoutant que le gouvernement devait collaborer avec les provinces et les territoires pour déterminer ce dont ils avaient besoin. Un partage des coûts aura aussi lieu

– Annie BergeronOliver (@AnnieClaireBO) 31 octobre 2018

Selon M. Garneau, de nombreuses entreprises privées ont pris la relève en congé de Greyhound. Selon M. Garneau, environ 87% des itinéraires sont couverts et seront bientôt opérationnels. Les provinces travaillent aussi vite que possible pour combler les lacunes, dit Garneau

– Annie BergeronOliver (@AnnieClaireBO) 31 octobre 2018

Contenu similaire