« La démocratie n’est pas le sujet, en politique étrangère, pour Trump… sauf au Venezuela »

Donald Trump s’intéresse plus à la démocratie chez Nicolas Maduro que chez Kim Jong-un, mais commet peut-être au passage quelques erreurs de calcul, estime dans sa chronique Sylvie Kauffmann, éditorialiste au « Monde ».

Publié aujourd’hui à 11h38 Temps de Lecture 4 min.

Article réservé aux abonnés

Donald Trump s’adressant à la communauté américaine vénézuélienne lors d’un meeting en Floride, le 18 février 2019.

Contenu similaire