Le président mexicain exige des excuses du roi d’Espagne et du pape pour les « abus » durant la Conquête

Le gouvernement espagnol a rejeté « fermement » la demande par courrier d’excuses du Mexique pour les « abus » commis contre les peuples indigènes.

Le Monde avec AFP Publié hier à 23h31, mis à jour hier à 23h31

Temps de Lecture 1 min.

Andres Manuel Lopez Obrador a présenté sa démarche via une vidéo sur Facebook.

Contenu similaire