L’enquête Mueller une «haute trahison», selon Donald Trump

Le président américain Donald Trump a affirmé mercredi voir dans l’enquête sur les liens entre sa campagne électorale et la Russie une « haute trahison ».

« Nous ne devrons jamais permettre que ces actes de haute trahison se répètent pour un autre président. C’était une tentative de prise de contrôle de notre gouvernement, de notre pays, une prise de contrôle illégale », a-t-il déclaré sur sa chaîne de télévision favorite, Fox News.

Le procureur spécial chargé de cette enquête, Robert Mueller, avait remis vendredi son rapport d’enquête. Le ministre de la Justice Bill Barr, en le résumant en quatre pages, avait rapporté dimanche qu’il concluait à l’absence d’éléments prouvant une entente ou une coordination entre l’équipe du candidat Trump en 2016 et la Russie, mais qu’il ne tranchait pas sur l’éventualité d’une « entrave à la justice » par Donald Trump.

Le président a estimé que si un président démocrate avait fait l’objet d’une enquête semblable, la réaction aurait été violente.

« On aurait 100 personnes en prison aujourd’hui et ce serait de la haute trahison. Ce serait considéré comme de la haute trahison et ils seraient en prison pour le reste de leur vie », a-t-il expliqué. « Ce serait pratiquement la plus grande peine qu’on puisse avoir, peu importe où on regarde, dans n’importe quel recueil de droit ».

« Espérons qu’ils ne s’en sortiront pas », a-t-il lancé à l’adresse de ceux qui ont poussé pour l’ouverture de cette enquête. « Je sais une chose : j’étais l’être humain le plus innocent ».

Contenu similaire