« Les femmes afghanes en première ligne en cas d’accord entre les Etats-Unis et les talibans »

L’accord en cours de négociation entre les Etats-Unis et les talibans risque d’ouvrir les portes du pouvoir au mouvement fondamentaliste, explique, dans sa chronique, Alain Frachon, éditorialiste au « Monde ».

Publié aujourd’hui à 11h58 Temps de Lecture 4 min.

Article réservé aux abonnés

L’envoyé américain pour la paix Afghanistan, Zalmay Khalilzad, à Washington, le 8 février.

Contenu similaire