Auger-Aliassime, une percée remarquable jusqu’au 33e rang, à tout le moins

Il est légitime de trouver surprenante la présence de Félix Auger-Aliassime en demi-finales à Miami. Ça surprend aussi le principal intéressé. Le Canadien de 18 ans affrontera John Isner, un puissant serveur américain de 33 ans, qui est aussi le champion en titre.

Auger-Aliassime est le plus jeune joueur encore au tableau, à ce tournoi où beaucoup de jeunes ont fait des vagues. Il n’a pas le temps de penser à la rapidité à laquelle il gravit les échelons, par contre.

« Beaucoup de choses fonctionnent, évidemment, a dit le Québécois. Je pense que je me suis amélioré au cours des dernières semaines. Mais je ne veux pas m’attarder à ça pour le moment. Je pense que je le ferai à la fin du tournoi. Pour l’instant, j’ai hâte de voir jusqu’où je peux aller. Je vais certainement prendre un peu de temps chez moi pour revenir à la réalité et réfléchir à tout ça. »

Il était en congé jeudi, une journée frustrante pour les athlètes à l’horaire, et pour les amateurs. Le jeu devait commencer à 13 h, puis à 14 h, avec une demi-finale opposant Ashleigh Barty à Anett Kontaveit. La pluie a tout stoppé à 2-2 au premier set. Finalement, Barty s’est imposée en gagnant les deux manches (6-3, 6-3).

Le temps est censé être plus favorable vendredi, quand Auger-Aliassime affrontera Isner.

Auger-Aliassime ne figurait même pas au top 100 il y a deux mois, ni dans le top 50 au début de l’Omnium de Miami. Il est maintenant assuré de grimper au moins à la 33e position lundi. Il deviendra le premier joueur masculin né dans les années 2000 à atteindre le top 50.

Contenu similaire