Combine LCF: Michael Sanelli se fait connaître

TORONTO | Après avoir dû passer par le camp régional de Toronto pour obtenir son billet pour le camp national, Michael Sanelli a fait tourner des têtes.

« Quand tu crois en toi, tu peux atteindre tout ce que tu veux, a résumé le plaqueur des Stingers de Concordia. Je n’étais pas connu en arrivant au camp régional et je n’avais pas été sélectionné pour le Défi Est-Ouest l’an dernier. Je suis très content de mes performances et j’espère avoir augmenté ma valeur. »

Sanelli a très bien fait dans les duels à un contre un et il a eu droit à plusieurs duels en fin de session. « À un moment donné, j’étais fatigué, mais c’est le mental qui compte. » Âgé de 25 ans, il a complété son admissibilité dans les rangs universitaires.

Polan satisfait

Gabriel Polan était soulagé que la fin de semaine du camp d’évaluation soit derrière lui. « Un poids de 1000 livres vient de tomber, a imagé le porteur de ballon du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke. Le stress vient de retomber. J’ai vécu une belle expérience et je suis vraiment content. J’ai pu me comparer à des joueurs vraiment bons et je suis vraiment content de la façon dont je me suis comporté. J’ai aussi amélioré mes tests comparativement au Défi Est-Ouest. J’ai tout laissé et je quitte sans aucun regret. »

Combine LCF: Michael Sanelli se fait connaître

Dominic Chan / Agence QMI

« J’étais impressionné lors de ma première entrevue avec les Riders, mais c’est rentré dans l’ordre par la suite, de poursuivre le produit des Géants de Saint-Jean-sur-le-Richelieu. Les équipes m’ont dit qu’elles me voyaient comme centre-arrière et sur les unités spéciales. Ce n’est rien de nouveau pour moi. Je sais que c’est par là que ça va passer. »

Son coéquipier Vincent Roy a vécu une dernière journée en deux temps. « J’aurais voulu faire mieux dans mes tests physiques, a indiqué le joueur de ligne offensive. J’aurais voulu être plus rapide dans tout, mais tout est oublié et je tourne la page. Je suis content de mes duels à un contre un et de mes entrevues. Je lui disais qu’il ferait une feinte pour passer à l’intérieur et j’aurais aimé affronter Vincent (Desjardins), mais ce n’est pas arrivé. »

Contenu similaire