EOTTM à l’assaut des États-Unis

Depuis sa fondation, Eye of the Tiger Management a toujours eu des visées à l’international. Le promoteur Camille Estephan fera un pas important dans cette direction dans les prochaines semaines, puisque quatre de ses boxeurs se battront aux États-Unis dans trois différents galas.

Tout d’abord, David Lemieux affrontera le Britannique John Ryder (27-4, 15 K.-O.) pour le titre intérimaire WBA des supermoyens (168 lb) le 4 mai, à Las Vegas, en sous-carte du combat d’unification entre Canelo Alvarez et Daniel Jacobs. Le gagnant deviendra aspirant obligatoire du superchampion de cette association, Callum Smith (25-0, 18 K.-O.).

C’est un duel dont on parle depuis le mois de février. Les négociations ont été compliquées, notamment avec la WBA. Les parties pensaient que Lemieux et Ryder pourraient se battre pour le titre régulier qui appartenait à Canelo Alvarez. Par contre, le Mexicain n’a pas voulu abandonner son titre.

Ce sera le premier combat en carrière de Lemieux dans la catégorie des 168 lb. Le cogneur québécois n’a pas vu d’action depuis sa victoire expéditive contre l’Irlandais Gary O’Sullivan, en septembre dernier. Puis, en décembre dernier, son affrontement contre Tureano Johnson a été annulé en raison d’une coupe de poids qui a mal tourné.

«Je ne peux pas encore confirmer qu’il se battra pour une ceinture. À l’heure actuelle, c’est 50-50, a affirmé Camille Estephan cet après-midi. Ce sera un des combats les plus importants de sa carrière.»

Lemieux aura un double défi, car il n’aura pas son entraîneur Marc Ramsay dans son coin. Celui-ci sera plutôt à Stockton, en Californie, pour diriger Artur Beterbiev dans son combat de championnat du monde IBF contre Radivoje Kalajdzic.

Butler et Bazinyan aussi à Vegas

Steven Butler et Erik Bazinyan seront aussi en action à Las Vegas la même semaine, mais on ne sait pas encore sur quelle carte ils vont évoluer. Pour le moment, Butler et Bazinyan ont des chances de se retrouver dans un gala qui sera présenté le 2 mai.

C’est une bonne entrée en matière pour les deux représentants d’EOTTM aux États-Unis. Ils pourront montrer leur savoir-faire sur une nouvelle scène et ce sera une expérience très enrichissante pour la suite de leur carrière.

Pour Butler, Estephan a dû attendre que son protégé obtienne une absolution conditionnelle de la cour, la semaine dernière, avant de conclure l’entente avec son partenaire américain.

«Je suis content que Steven n’ait pas de dossier criminel, a souligné Estephan. La juge a écouté et elle a pris une décision juste.»

Une revanche pour Ulysse fils

Pendant ce temps, Yves Ulysse fils (17-1, 9 K.-O.) aura enfin sa revanche contre l’Albertain Steve Claggett (27-5-2, 17 K.-O.). Le choc se déroulera le 25 avril, à Indio, en Californie, dans une carte de Golden Boy Promotions.

Les deux boxeurs ont signé leurs contrats et ils sont en camp d’entraînement. Le duel n’a pas encore été officialisé parce que Golden Boy ne sait pas sur quelle chaîne il diffusera ce gala. Ce serait une question de jours.

«Je voulais ramener Claggett à Mathieu Germain, mais il a refusé, a expliqué Estephan. Il voulait la télé américaine et une bourse supérieure.»

Lors du premier combat, le 27 octobre 2017, Claggett l’avait emporté par décision partagée dans un combat très serré. On peut parier qu’Ulysse aura le couteau entre les dents pour ce duel.

Contenu similaire