John Tavares a flirté avec les Bruins

John Tavares défendra les couleurs des Maple Leafs de Toronto dans leur série de premier tour contre les Bruins de Boston, mais il s’en serait fallu de peu pour que le joueur de centre étoile soit plutôt vêtu de noir et jaune au cours du duel qui se mettra en branle jeudi.

«J’ai adoré rencontrer [les Bruins] et c’est une équipe à qui j’ai beaucoup pensé. Ils ont un groupe très impressionnant», a récemment raconté Tavares au site de la Ligue nationale de hockey, quand il est revenu sur son expérience de joueur autonome.

Les Bruins faisaient partie des équipes qui ont tenté de séduire Tavares avant que celui-ci ne signe un contrat de 7 ans et de 77 millions $ avec les Leafs le 1er juillet dernier.

«C’est drôle comment les choses peuvent tourner parfois. Maintenant, je dois les affronter au premier tour et pour encore plusieurs années par la suite», s’est amusé Tavares.

«C’est une équipe qui possède une très bonne structure. Je sais à quel point ce sera difficile de leur faire face.»

Impressionnant

Tavares l’admet: il avait été impressionné par la présentation que les Bruins avaient préparée pour lui.

«J’avais déjà beaucoup de respect pour eux après les avoir affrontés pendant près de 10 ans quand j’étais avec les Islanders de New York, a-t-il dit. Tu ne peux qu’être impressionné par la façon dont ils bâtissent leur équipe et travaillent ensemble. Leur professionnalisme et leur souci du détail se reflètent partout dans l’organisation, notamment chez leurs joueurs. Ce sont de grands atouts.»

Les Leafs et les Bruins croiseront le fer au premier tour pour une deuxième année de suite. En 2018, les Bruins ont remporté le match ultime entre les deux équipes par la marque de 7 à 4.

Gros défi

Tavares, ainsi que les autres attaquants vedettes des Leafs, comme Auston Matthews et Mitchell Marner, seront surveillés de près par des Bruins très expérimentés. Tavares s’attend d’ailleurs à être épié par deux des piliers de la formation américaine : Patrice Bergeron et Zdeno Chara.

«Ils s’assurent d’être difficiles à affronter. Ils tirent une grande fierté de cela, a expliqué Tavares. C’est pourquoi ce sera plaisant d’essayer de jouer à leur niveau et de connaître du succès.»

Contenu similaire