La jeune Bianca Andreescu procure l’avance au Canada à la Fed Cup

Le Canada a pris les devants 2-0 face aux Pays-Bas dans leur confrontation de premier tour du groupe mondial II de la Fed Cup.

La jeune Bianca Andreescu a défait Richel Hogenkamp 6-4, 6-1 en lever de rideau pour donner le ton au Canada lors du premier simple et la Montrélaise Françoise Abanda a suivi avec une victoire de 7-6 (8), 4-6, 6-4 aux dépens d’Arantxa Rus.

Andreescu, 70e joueuse mondiale, a réussi cinq as et a converti quatre de ses sept balles de bris pour venir à bout de la 150e joueuse mondiale en une heure et six minutes.

Abanda a rebondi après avoir perdu la deuxième manche, obtenant le bris face à Rus pour s’emparer d’une priorité de 4-2 à la troisième et elle a conservé son service par la suite. Abanda, qui occupe actuellement le 223e rang, s’est échinée pendant deux heures et 37 minutes avant de venir à bout de Rus, détentrice du 129e rang.

L’Ontarienne Andreescu a pris du galon au classement après un impressionnant mois de janvier au circuit de la WTA.

L’athlète de 18 ans, qui a entrepris l’année au 152e rang, a remporté son premier titre WTA en Californie il y a deux semaines.

Andreescu a totalisé 21 coups gagnants contre Hogenkamp, samedi, et sa fiche est désormais de 9-3 à la Fed Cup. Elle fera équipe avec l’Ottavienne Gabriela Dabrowski pour le match de double, dimanche.

Les Pays-Bas occupent le 10e rang au classement de la Fed Cup, sept rangs devant le Canada.

Le gagnant de la confrontation du week-end accédera à une rencontre de qualification pour le Groupe mondial I, tandis que le perdant devra participer à une rencontre de barrage pour défendre sa place au sein du Groupe mondial II pour 2020.

L’équipe canadienne tente de se tailler une place au sein du Groupe mondial I pour la première fois depuis 2015.

Contenu similaire