Le plus grand, vraiment?

Il est hasardeux de comparer des athlètes de différentes époques. Carey Price est devenu le gardien le plus victorieux du Canadien cette semaine, mais est-il OUI ou NON le meilleur de l’histoire du club ?

L’argument le plus fort des tenants du NON tient dans les matchs nuls. 107 pour Jacques Plante, 74 pour Ken Dryden et 66 pour Patrick Roy. Price a remporté 80 de ses 315 matchs après les 60 minutes réglementaires.

En contrepartie, les tenants du OUI insistent sur la notion de parité de l’époque Price.

Aucun club actuel ne se fait qualifier de Mickey Mouse comme Wayne Gretzky l’avait fait en parlant de Devils des années 80. Plante et Dryden ont passé leur carrière dans une ligue comptant moins d’équipes et dont certaines étaient indignes.

Plante et Dryden ont fait partie de dynasties, d’équipes d’étoiles. Roy a été moins chanceux, mais Price prendrait n’importe quand les brigades défensives avec lesquelles il a gagné la coupe à Montréal en 1986 et 1993.

Justement la coupe. L’outil de mesure ultime de plusieurs qui aiment rappeler qu’au-delà des statistiques individuelles, le gain collectif est essentiel à mesurer la place d’un joueur dans l’histoire.

Équipement

Autre argument important qui doit être pris en compte à la faveur de Price. On ne cesse de réduire la taille de l’équipement des gardiens. Les bâtons des joueurs eux évoluent et leur permettent d’enfiler la rondelle avec une précision chirurgicale. On a en outre depuis dix ans mis un terme à l’accrochage et à l’obstruction, grand bien nous fasse, mais pas aux gardiens qui en paient le prix.

Bref, impossible pour le moment de déterminer la place de Price chez les gardiens de l’histoire du Canadien. Mais son record de victoires ne mérite aucunement d’être assorti d’un astérisque.

Au fait, les buts d’Ovechkin, ont-ils plus de valeur que ceux de Bossy à l’époque ?

Un p’tit deux sur…

La vente des Alouettes

Montréal mérite mieux que des propriétaires de New York carrément déconnectés. Les Alouettes ne renouvellent pas leur clientèle parce que le marketing sur le terrain est mauvais. Si les Wetenhall aiment Montréal et leur équipe comme ils le prétendent, qu’ils la cèdent pour une piastre sans attendre !

Coup de cœur

Saisir sa chance !

HKN-SPO-DETROIT-RED-WINGS-V-MONTREAL-CANADIENS

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Hassoun Camara nous a été présenté à titre de défenseur latéral droit de l’Impact. À l’annonce de sa retraite, il a dit vouloir aimer Montréal pour longtemps. Désormais installé ici en permanence, il a ouvert le centre de soccer Le Park. Son livre Saisir sa Chancequand le sport rencontre l’entrepreneuriat est un must.

Coup de gueule

Cessez les ragots !

HKN-SPO-DETROIT-RED-WINGS-V-MONTREAL-CANADIENS

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Les rumeurs incessantes dans le monde du soccer. Rémi Garde se plaît dans ses fonctions d’entraîneur de l’Impact et il aime Montréal. Il n’est pas du genre à déshonorer sa signature au bas d’un contrat. Il reste ici ! Compris les Lyonnais et autres blogueurs en mal de sensations ?

Le chiffre

45

Les victoires des Browns de Cleveland depuis 11 ans. Mais avec le quart Mayfield, les receveurs OBJ et Landry et le demi offensif Hunt, attention ! Cleveland a disputé trois matchs éliminatoires depuis 1994. Bill Belichick est le dernier coach à avoir gagné en séries là-bas. Demandez-vous ce que les Bruns peuvent faire pour vous…

3 choses que j’ai apprises

1. Puissance en devenir

HKN-SPO-DETROIT-RED-WINGS-V-MONTREAL-CANADIENS

Photo AFP

Bianca Andreescu, Félix Auger-Aliassime, Denis Shapovalov et Milos Raonic. On se gargarise du tennis canadien et 2019 ne fait que commencer. Voilà qui est formidable et qui nous laisse tout le temps de suivre Genie sur Instagram pour les bonnes raisons…


2. L’espoir

HKN-SPO-DETROIT-RED-WINGS-V-MONTREAL-CANADIENS

Photo AFP

Le’Veon Bell a le mandat de sauver l’honneur de New York dans la NFL. Comme les Giants ne cessent de s’affaiblir, c’est avec les Jets que Bell exhibera son talent. Les Verts comptent sur le jeune quart Sam Darnold afin de retrouver le lustre perdu.


3. Une photo

HKN-SPO-DETROIT-RED-WINGS-V-MONTREAL-CANADIENS

Photo Martin Chevalier

Carey Price s’est fait attendre à l’annonce de la première étoile mardi après sa 315e victoire. Il a insisté pour prendre une photo avec ses coéquipiers dans le vestiaire. Price est humble, mais il a compris que le NOUS passe avant le JE dans un sport d’équipe. Ce garçon est un grand privilège…

Contenu similaire