Sur le respirateur

WASHINGTON | Brendan Gallagher a résumé parfaitement l’état d’esprit qui envahissait le Canadien dans le minuscule vestiaire de l’équipe adverse au Capitol One Arena. La casquette enfoncée sur sa tête et les yeux rougis par les émotions, l’attaquant savait très bien que son équipe venait de perdre un énorme combat.

Les Capitals ont porté un très dur coup au CH en l’emportant 2 à 1 devant leurs partisans à Washington. Pour le Tricolore, ça ne sonne pas encore la fin, mais les carottes sont presque cuites.

« Oui, c’est difficile, a murmuré Gallagher. Nous savons que nous aurons maintenant besoin de beaucoup d’aide. Nous affrontions encore une bonne équipe, nous avons joué un bon match, c’était serré. Je ne sais pas trop quoi vous dire. C’est une défaite qui fait mal. »

Mathématiquement, le Tricolore a encore une chance. Mais il faudrait un miracle. Même deux miracles.

Pour prolonger sa saison, la bande de Claude Julien priera pour deux revers des Blue Jackets de Columbus contre les Rangers à New York et les Sénateurs à Ottawa. Si les Jackets ne récoltent pas plus d’un point à leurs deux prochaines sorties, le Canadien aura également besoin de vaincre les Maple Leafs lors de son dernier match à Montréal, samedi.

« Nous ne contrôlons plus notre destinée, a reconnu le capitaine Shea Weber. Si nous recevons un peu d’aide, nous chercherons à gagner notre dernier match. Ce n’était pas notre meilleure rencontre, nous avons mieux joué dernièrement. Mais nous avons quand même eu nos chances. C’est un revers difficile à accepter. »

Les Hurricanes (97 points) ont décroché leur billet pour les séries en triomphant des Devils 3 à 1, à Raleigh.

Pas trois fois d’affilée

En matinée, Phillip Danault avait lancé une petite phrase importante. Il croyait que c’était possible de maintenir le même rythme des deux dernières rencontres face aux Jets à Winnipeg et au Lightning à Montréal.

« Oui, c’est possible, avait-il dit. On est désespérés et on joue avec le feu dans nos yeux. On a soif de gagner, on veut participer aux séries. »

Danault a encore une fois joué un match inspiré, multipliant les gros jeux dans son territoire en plus d’obtenir une passe sur l’unique but des siens, celui de Weber en supériorité numérique.

Même si le feu brûlait encore, le CH n’a pu répéter sa magie pour un troisième match d’affilée. Les Capitals ont trouvé une façon de l’emporter sans même obtenir la contribution de l’un de ses deux premiers trios. Les Alex Ovechkin, Nicklas Backstrom, Evgeny Kuznetsov et T.J. Oshie n’ont pu inscrire leur nom sur la feuille de pointage.

Deux erreurs

Lars Eller et Nic Dowd ont marqué les deux buts des locaux. Les deux fois, le quatrième trio et le troisième duo de défenseurs du CH se trouvaient sur la glace.

Sur le premier but, Christian Folin a cafouillé dans sa zone et laissé Eller sans surveillance devant le filet de Price. Sur le deuxième but, Paul Byron a perdu la rondelle sur une sortie de territoire, ouvrant la porte à Andre Burakovsky, qui a repéré Dowd.

Deux petites erreurs et c’était assez pour sortir de la capitale américaine avec un revers.

Auteur de 29 arrêts, Carey Price a tenu son équipe dans le match, surtout à partir du milieu de la deuxième période. À l’autre bout de la patinoire, Braden Holtby a également fait le travail avec 33 arrêts.

« Carey a fait de très bons arrêts, a dit Gallagher. Nous avons obtenu assez de chances de marquer, mais ils ont aussi un bon gardien. Holtby a fait de gros arrêts. C’est frustrant. Nous n’avons pas marqué à cinq contre cinq. »

+

Danault

Phillip Danault a joué un match à l’image de sa saison. Il a fait un boulot remarquable contre les gros canons des Capitals. Il a terminé la rencontre avec près de 21 minutes de temps de jeu.

Byron

Paul Byron n’était visiblement pas au sommet de son art. Le rapide ailier n’avait pas sa fougue habituelle. Il est revenu au jeu assez rapidement après son K.-O. contre le défenseur MacKenzie Weegar.

Première période

1-Was: Lars Eller (13) (Connolly, Hagelin) 18:36 2-Mon: Shea Weber (14) (Armia, Danault) AN-19:32

Punitions: Backstrom (Was) 18:57.

Deuxième période

3-Was: Nic Dowd (8) (Burakovsky) 2:58

Punitions: Weber (Mon) 8:29.

Troisième période

Aucun but.

Punitions: Aucune punition.

Tirs au but

Montréal 15 – 7 – 12 – 34 Washington 9 – 11 – 11 – 31

Gardiens:

Carey Price (P, 35-24-6). Was: Braden Holtby (G, 32-19-5).

Avantages numériques:

1 en 1, Was: 0 en 1

Arbitres:

Kelly Sutherland, Brian Pochmara.

Juges de lignes:

Scott Cherrey, Kiel Murchison.

ASSISTANCE:

18 506.

Lars Eller

Carey Price

★★

Braden Holtby

★★★

Contenu similaire