Une Québécoise marquera l’histoire du golf féminin au Augusta National

Brigitte Thibault ne s’intéressait pas au golf, du moins jusqu’à ce qu’elle regarde le Tournoi des Maîtres avec ses parents, Josée et Daniel, en 2005. Cette année-là, Tiger Woods avait calé un coup d’approche spectaculaire au 16e trou du club de golf Augusta National, et ça allait être le début d’une grande épopée.

La golfeuse âgée de 20 ans marquera l’histoire du golf féminin, mercredi, alors qu’elle sera la seule Canadienne à prendre part au premier Championnat amateur féminin de l’Augusta National. Thibault, qui pourra donc négocier le même trou où Woods a réussi son coup historique quatorze ans plus tôt, a pris le temps de réfléchir à tout ça récemment.

« Ce coup d’approche au 16e était complètement fou. C’est ce moment qui a déclenché quelque chose en moi, a-t-elle dit. Ça m’a peut-être influencée, parce que c’était extraordinaire, ça semblait si parfait, et tout est impressionnant, là-bas.

« Je ne sais pas précisément ce qui a déclenché cette passion pour le golf. C’était si soudain ; c’est comme si quelqu’un m’avait prise par la main et m’avait dit “ceci est ton avenir”, parce que c’est tout ce qui compte aujourd’hui », a-t-elle ajouté.

Thibault, de Rosemère, avait sept ans lorsqu’elle a vu le coup de Woods à la télé, en route vers l’obtention d’un quatrième veston vert. À cette époque, elle était encore passionnée par le cheerleading, mais les nombreuses blessures découlant de la pratique de cette activité l’ont tranquillement poussée vers le golf. Elle est golfeuse à temps plein depuis quatre ans et fait maintenant partie de l’équipe de l’Université d’État de Californie à Fresno, où elle étudie également en gestion des affaires.

Elle a été surprise, alors qu’elle quittait le gymnase le 17 janvier dernier, lorsqu’elle a reçu l’appel d’un numéro inconnu. C’était un représentant du tournoi qui lui confirmait sa place dans le plus important tournoi amateur du monde.

« J’étais si excitée que je voulais juste raccrocher et pleurer, a mentionné Thibault, 197e golfeuse au monde. Je ne voulais pas pleurer au téléphone, alors j’essayais de garder mon calme, mais j’étais tout simplement trop excitée.

« Quand l’appel a été terminé, je ne pouvais annoncer la nouvelle qu’à ma famille. J’ai donc dû patienter pendant cinq jours avant de répondre à ceux qui me demandaient “pourquoi es-tu si excitée ?”, parce que je ne pouvais l’annoncer à personne. »

Thibault sera cependant parmi les négligées dans le tableau principal du tournoi, qui réunira 72 golfeuses. Elle devait faire partie des 30 meilleures joueuses issues de l’extérieur des États-Unis qui n’étaient toujours pas qualifiées lors de la publication du classement amateur féminin mondial à l’issue de la campagne 2018.

Contenu similaire